Régime hypocalorique indication

Postato . La categoria: Rughe

1 2 3 4 5 57 voti

Sa richesse en fibres alimentaires facilite le transit intestinal.Le jeûne protéiné consiste à ingérer, au cours d’une journée, des protéines sous forme liquide, d’une haute valeur biologique (c’est-à-dire des protéines complètes) et à inclure dans son alimentation un apport précis en sels minéraux, en vitamines, en fibres et parfois, en acides gras essentiels.Depuis ce temps, la qualité des protéines administrées aux patients qui suivent le jeûne protéiné s’est grandement améliorée, elles sont maintenant de haute valeur biologique, c’est-à-dire que ce sont des protéines complètes.Composition pour 100 g : - calories : 220 -protides : 2 gr -glucides : 3 gr - eau : 70 g - lipides : 22grs, dont 2,9 gr de lipides saturés,8,9 gr de mono-insaturés et 1,8 gr de poly-insaturés - cholestérol : 4 g - potassium : 620 mg - fibres alimentaires : 2 g INDICATION : Régime énergétique et riche en potassium.Dès lors, de nombreux médecins américains se sont mis à utiliser cette technique dans leur pratique quotidienne, surtout pour le traitement de l’obésité.Lorsqu’un acide aminé est manquant, l’organisme ne peut pas renouveler ses protéines, d’où l’apparition de problèmes de santé importants.Jean-Marie Marineau, omnipraticien, a implanté le premier la technique du jeûne protéiné, en 1975.Il correspond au déclenchement de la dégradation des graisses provoquée par le jeûne.Depuis, il a formé plus d'un millier de médecins à la méthode du jeûne protéiné.Le jeûne protéiné est une méthode d’amaigrissement unique en son genre : très faible en calories (400 à 600 calories par jour), extrêmement limité en glucides et en lipides, mais très élevé en protéines.Toutefois, en 1977, 58 personnes ont succombé d’un arrêt cardiaque à la suite d’un tel jeûne protéiné.Ce chercheur et professeur de l’Université Harvard a en effet réussi à établir les besoins en protéines de l’organisme pour préserver la masse musculaire durant un jeûne.Par contre, certains experts en nutrition lui trouve une place limitée, prescrites avec des précautions dans des situations particulières comme dans le cas où l’essai des régimes hypocalorique modérés classiques pour perdre du poids a échoué et où l’excès de poids est accompagnée de problèmes de santé dont l’amaigrissement rapide peut contribuer à atténuer ou régler.En fonction du poids corporel, le médecin prescrit une certaine quantité de protéines en poudre, provenant du lait ou du soya, que l’on mélange à de l’eau.

Aucun aliment solide n’est permis, à l’exception de certains légumes que l’on peut consommer à volonté : céleri, radis, concombre, laitue, épinard, endive, fenouil, asperge, chou-fleur, champignon, courgette, poivron vert.Ce régime n’est pas cité comme bonne méthode d’amaigrissement ni dans les Lignes directrices canadiennes sur La prise en charge et la prévention de l’obésité chez les adultes et les enfants , ni dans les lignes directrices cliniques du (NHLBI).Avant de commencer le régime, le médecin effectue un examen de santé complet incluant des examens de laboratoire et un électrocardiogramme.Il semble que ce soit la mauvaise qualité des protéines qui a rendu ce régime mortel pour certaines personnes.George Blackburn qui ont donné naissance, en 1971, au Protein Sparing Modified Fast (PSMF), traduit en français par le terme « jeûne protéiné ».

Dillo ai tuoi amici: